P'tit coup de fourchette !

"Su bonu manigare" est une phrase qu'on entend souvent à l'heure du repas, en Sardaigne... Elle signifie "le bon repas", "le bon manger". Généralement, elle s'accompagne d'un geste de contentement, on se frotte les paumes en souriant d'un air gourmand...
"Miammamia" est facile à comprendre...
La cuisine est un plaisir un peu égoïste : on cuisine pour se détendre, on fait goûter pour s'amuser du regard de l'autre, attendre impatiemment son avis comme une carte postale venue de très loin... et le suspense est déjà une épreuve en soi... ouf !

C'est donc très égoïstement que je vous confie ici mes recettes apprises, modifiées, ou inventées (là, c'est plus rare...)
Toute ressemblance avec une recette déjà existante n'est pas toujours fortuite...

Et puis, avant de commencer, je pense à la Sardaigne, berceau de ma famille, au carrefour de la Corse, de l'Afrique, de l'Espagne (et de l'Italie !), si riche de toutes ces influences, tout en développant une culture qui lui est propre malgré tout, et qui a su se distinguer... C'est tout son mystère, d'être unique et multiple à la fois... Cela explique la fierté et l'humilité des habitants réputés pour leur hospitalité et le goût du partage culturel.
J'essaierai de temps en temps une recette insulaire, et je ne la mettrai en ligne que lorsqu'elle fera honneur aux traditions. Promis !

Bon appétit j'espère ! Vos avis me seront précieux, en tout cas !
Mention spéciale à Lili (voir son blog indiqué plus bas) qui m'a donné envie de me lancer.
(photos de mézigues !)

samedi 12 avril 2014

Caramiels !

Aujourd'hui, je vous invite à feuilleter le livre de Linda Louis L'Atelier des bonbons bio, aux éditions La Plage.

Je vous laisse découvrir son livre qui coûte seulement 9 euros 90! J'ai testé les sucettes à la menthe, au citron, à la réglisse...

Allez, pour vous décider à acheter ce livre, je vous montre des photos! Tout le monde a aimé ce goût de "caramiel"!



bonbons, caramel, sans gluten

vendredi 11 avril 2014

Gâteau parfumé à l'orange, garni de fraises et de crème pâtissière, et un peu de musique...

Un nouveau gâteau, deuxième version de celui que vous pouvez trouver sur ce lien gâteau d'anniversaire.

Cette fois-ci, n'ayant plus d'oeufs, j'ai dû trouver une autre solution pour ma crème pâtissière...
Ensuite, j'ai voulu décorer le gâteau avec de la pâte à sucre maison: recette ici.
Et enfin, j'ai légèrement évidé la génoise du dessous (légèrement, en retirant un doigt de gâteau et en laissant un rebord.

Une génoise parfumée à l'orange, ça me rappelle une chanson d'Angelo Branduardi: Parfum d'orange




Ingrédients

Pour le gâteau

3 oeufs
100 g. de sucre
1 sachet de sucre vanillé
60 g. de farine
60 g. de maïzena
extrait d'orange


Pour la crème pâtissière sans oeufs. J'ai trouvé la recette ici

1/2 litre de lait
20 grammes de farine
50 grammes de sucre
1 gousse de vanille

Sans oublier...

Les fraises (gariguettes)
La pâte à sucre maison: recette ici.

Pâte à sucre : ici.


Préparation du gâteau: 


Fouetter les trois oeufs avec les sucres pendant 10 minutes pour que le mélange blanchisse et triple de volume.
Ajouter les deux farines tamisées (pour ne pas avoir de grumeaux dans la pâte).
Ajouter l'arôme d'orange (ou autre, ou rien du tout!)
Beurrer et chemiser de farine un moule de 20 cm, verser la pâte et enfourner 40 minutes à 150-160 °.
Laisser refroidir le gâteau (la pointe du couteau doit ressortir sèche et le dessus du gâteau est doré).


Reproduire l'opération pour la seconde génoise, que vous pouvez laisser nature.

Préparation de la crème pâtissière (préparez-la pendant que le gâteau cuit): 


Faire monter à ébullition le lait et sa gousse de vanille coupée en deux.
Hors du feu, retirer la gousse de vanille. Ajouter la farine et le sucre et mélanger le tout.
Remettre sur le feu et remuer doucement jusqu'à épaississement de la pâte.
Laisser refroidir.

Creuser légèrement la génoise du dessous pour la garnir d'un maximum de crème pâtissière. Déposer ensuite les demi-fraises lavées et équeutées. 

Décoration du gâteau:

Les bords du gâteau ont été badigeonnés de confiture, afin de permettre aux amandes d'adhérer.
J'ai choisi les amandes une à une, afin de les disposer joliment.

Pour les fleurs, j'ai teinté une partie de la pâte à sucre et j'ai utilisé des outils de modelage. Le coeur des petites fleurs est une boule de sucre rose. pâte à sucre, gâteau, fraises, crème pâtissière, pâtisserie

dimanche 30 mars 2014

jeudi 27 mars 2014

Sablés au thé matcha, fourrés à la confiture de framboises et de grenade.

J'étais toute rose d'émotion en écoutant les commentaires de mes collègues découvrant mes sablés!



La recette de la pâte sablée vient du livre appartenant au kit "Ma petite imprimerie". J'ai voulu voir si la confiture et le thé matcha feraient bon ménage...

Ingrédients: 

300 grammes de farine
200 grammes de beurre
80  grammes de sucre (au lieu de 100)
2 c à soupe de thé matcha
1 pincée de sel
Confiture (ici, framboise-grenade).

Préparation :

Battre le beurre mou, coupé en morceaux, avec le sucre.
Ajouter le beurre, le thé matcha, le sel.

Former une boule homogène. Recouvrir la pâte de film alimentaire et laisser reposer une heure au frais.

Au bout d'une heure, préchauffer le four à 150°. 
Sortir la pâte et l'étaler sous une feuille de papier sulfurisé. Il faut que la couche de pâte soit épaisse pour ne pas casser au moment du montage.

Avec deux emporte-pièces de tailles différentes, découper les fleurs, de façon à en avoir une percée, l'autre entière.

Mettre au four 20 minutes (moi, c'était plus long et à 180°).
Laisser refroidir.
Napper de confiture le biscuit entier et déposer le biscuit creux, pour faire apparaître la confiture au centre (j'en ai même rajouté pour que ça soit plus gourmand et aussi pour éviter de casser le biscuit en appuyant dessus).

Ensuite, on met les pieds sous la table et on déguste! 

sablés, matcha, confiture, framboise, grenade, biscuits

samedi 22 mars 2014

Un Liebster Award pour fêter le début du printemps!



Bonjour à tous!

Avant de publier une nouvelle recette, je tiens à remercier les personnes qui m'ont laissé les derniers commentaires (en attente de modération depuis deux mois!) : Messergaster, Gourmandenise, Laetitia Smet, Pixelles cuisinent, Lady Milonguera!
C'est vraiment adorable!

Vous voyez, c'est cela qui me donne envie de continuer à "nourrir" ce blog.

Merci infiniment aussi à Barbara, du blog "Tous les goûts sont chez Barbara", qui m'a gentiment décerné un Liebster Award. Merci beaucoup, Barbara! J'y réponds avec retard, mais je le fais sérieusement!




Il s'agit de répondre aux dix questions de la personne qui me le décerne. Ensuite, je crée dix autres questions que j'envoie à dix bloggueuse! (Mais vous pouvez simplement répondre aux questions si vous manquez de temps ou d'inspiration).

1- Au quotidien, combien de temps mettez-vous, en moyenne, à préparer le repas du soir?

C'est vraiment très variable: entre dix minutes et une heure. Pfff!

2- Les soirs où vous n'avez ni le temps ni l'envie de cuisiner et encore moins envie de sortir, vous faites livrer quoi?

Pendant un moment, c'était pizza. Depuis que je sais les faire, nous ne nous faisons plus rien livrer, mais en revenant du travail, il nous arrive d'aller chercher un kebab pour deux.

3- Quelque chose a changé, dans votre façon de cuisiner, depuis que vous bloguez?

Ah oui, l'appareil photo! Et la recherche de la nouveauté (sauf insectes et autres trucs improbables du genre). 

4- Un voyage gourmand: quelle destination?

Sans hésitation, la Sardaigne, pour aller rendre visite à mes grands-parents et déguster en même temps leurs bons petits plats (et emporter aussi quelques fromages, provolone, pecorino, quelques meringues et autres délices...). 

5- Aimez-vous sortir de votre zone de confort, en cuisine, et si oui, de quelle façon?

Oui, quand je découvre de nouvelles techniques culinaires: dans ma cuisine peuvent se dérouler de véritables drames. Même quand ça se termine bien, j'en ai des sueurs froides...
D'ailleurs, il arrive même que ce que je pensais être une zone de confort n'en soit plus une: une recette qu'on pense réussir à chaque fois et qui rate... Au secours!

6- Le dernier aliment nouveau que vous avez introduit dans votre cuisine?

Oh là là!! Je ne sais pas! Disons que je découvre le vrai curcuma, celui qui a du goût! Je vous jure, je croyais que le curcuma n'en avait pas! 

7- Votre cuisine: super organisée ou un beau désordre?

Comme toujours, il y a lutte entre ordre et chaos : au début, tout est bien rangé, mais ensuite, sournoisement, le désordre s'installe. Je finis par ne plus savoir où poser les choses. 

8- Un aliment ou ingrédient sans lequel vous ne pouvez absolument pas cuisiner?

Le sel (pas original, je sais...)

9- Cultivez-vous vos propres légumes?

J'aurais aimé le faire, mais dès que je plante un truc, ça attire les abeilles et notre chat qui est fou se jette sur elles pour essayer de les gober... Et puis nous habitons un immeuble.

10- Votre plat chouchou?

Le cochon de lait grillé que l'on cuisine en Sardaigne: c'est à se damner et ça fait bien dix ans que je n'en ai plus mangé! 


Voilà! Je décerne mon Liebster Award à :

Messergaster 
Gourmandenise 
Lady Milonguera 
Pixelles cuisinent
 Sorawel 
Kaderick en cuisine 
Coco de Nice 
Boop Cook
Poupougnette 
Anaïs et Raphaëlle


Voici mes dix questions:
1- A quel âge vous est venu le goût de cuisiner?2- Comment est votre tablier?3- Quelle est votre spécialité salée, sucrée?4- Pensez-vous faire de votre blog un livre de cuisine?5- Quel pays préférez-vous pour ses spécialités?6- Y a-t-il un cuisinier ou un pâtissier que vous admirez tout particulièrement?7- Etes-vous macaron ou tarte normande?8- Au plan culinaire, quelle est votre saison préférée?9- Laissez-vous quelqu'un d'autre entrer dans votre cuisine lorsque vous êtes en train de préparer un plat?10- Quelles sont les deux qualités que vous recherchez dans un blog de cuisine?
Voilà! J'espère que vous voudrez bien participer! 




mardi 18 février 2014

Frittelle di broccoli

J'ai repris la recette sur la page "Ricette di Sardegna" ici: Fritelle di broccoli

Je vous invite vivement à visiter sa page et son blog: tout y est appétissant !

Ce sont des palets au pecorino sarde (fromage au lait de brebis), à l'oeuf et au brocoli. Cliquez sur le lien ci-dessus pour trouver la recette exacte.

Pour ma part, j'ai mis très peu d'huile, juste de quoi faire dorer les palets et j'ai mis un peu plus de chapelure.

Un délice!


italie, fritelle, brocoli

vendredi 3 janvier 2014

Tarte aux pommes bouquet de fleurs, sans gluten, amandes-noix de coco.

J'ai voulu m'amuser un peu en essayant cette présentation de tarte et en testant l'association noix de coco-amandes.

Mon chéri n'a pas aimé sentir la peau sur les fins pétales de pomme... Non mais!!! C'est quoi ça!!!

Il m'a même suggéré le titre suivant pour mon article: "Tarte à la peau"  !!!!

Si vous m'aviez vue avec mon économe, pendant une heure, essayer d'enrouler les lamelles (extrêmement fines!) de pomme afin de former ces délicates fleurs qui ornent cette tarte, si vous aviez vu mes mains rougies par l'effort, si vous aviez vu la sueur perler sur mon front, vous vous seriez sans doute gardé de formuler la remarque ô combien cruelle "je n'aime pas la peau des fruits", et, à ma place, vous auriez comme moi ressenti une profonde blessure encore ouverte tandis que mes mains tremblantes composent cet article...

Non, mais en fait, il a bien aimé quand même! Si c'est pas beau, ça!!!



Par rapport à la recette que vous trouverez ici, j'ai simplement remplacé, dans la pâte, la poudre d'amandes par de la noix de coco râpée. 











sans gluten, pommes, tarte, amandes, noix de coco, Alain Passard

mercredi 1 janvier 2014

Recette express: farfalle, homard et crème.

Tout simple! Il suffit de cuire le homard (ou de l'acheter entier, cuit et congelé), les pâtes et d'y joindre une petite sauce réalisée de la façon suivante: on fait revenir de la ciboulette dans de l'huile d'olive, on ajoute de la crème liquide, un chouia de farine, on laisse épaissir, on ajoute le jus de citron, le sel et le poivre.

Hop!!! Le tour est joué!





homard, pâtes

Bûche tiramisu du Nouvel An

Cette bûche, que j'ai découverte dans le magazine Cuisine et vins de France, spécial Noël, m'a vraiment séduite. Quand on a déjà fait des roulés et des tiramisu, on est capable de préparer cette bûche pâtissière.

Le petit plus: j'ai ajouté des décorations en chocolat qu'il est facile à faire à l'aide d'une poche à douille confectionnée à l'aide de papier sulfurisé. On dessine avec le chocolat fondu sur une feuille de papier cuisson et on laisse durcir la figure ainsi tracée.




Ingrédients:

Pour le biscuit:

4 oeufs, 120 g. de farine, 125 g. de sucre, 15cl de café fort, sel.

Pour la crème: 

3 jaunes d'oeufs extra frais, 250 g. de mascarpone, 25 cl. de crème liquide (très froide), 100 g. de sucre glace, trois feuilles de gélatine.

Préparation : 

Le biscuit: 
- Préchauffer le four à 180°.
- Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et incorporer le sucre.
- Battre les jaunes d'oeufs et les ajouter aux blancs. Incorporer la farine en pluie, à l'aide d'une passoire.
- Ne pas trop mélanger pour ne pas faire retomber la pâte. Etaler uniformément cette dernière sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner 10 minutes (adapter le temps de cuisson au four).
- Quand le biscuit est prêt, le déposer sur un torchon humide. Rouler le tout pour maintenir la forme sans casser la pâte.

La crème: 

- Laisser ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Fouetter les jaunes d'oeuf avec le sucre glace et incorporer le mascarpone.
- Monter la crème liquide en chantilly ferme. Egoutter la gélatine et la diluer dans deux cuillers à soupe d'eau très chaude. Laisser tiédir et y mélanger deux cuillers à soupe de chantilly.
- Incorporer ce mélange à la préparation oeuf-mascarpone.

Dérouler le biscuit et retirer le torchon. Imbiber le biscuit de café et ajouter de la crème sur toute sa surface.
Former le roulé et le maintenir fermement à l'aide de film alimentaire.

Mettre au frigo 8 heures minimum.

Ensuite, on peut retirer le film alimentaire et recouvrir de roulé de crème, de cacao en poudre et de décorations en tout genre, choisies selon l'occasion.




bûche, pâtisserie, génoise, tiramisu, italie

mardi 31 décembre 2013

Petite séance cinéma chez soi... avec du pop corn au caramel...

Je n'ai rien fait d'extraordinaire, juste du pop corn au caramel, dans une poêle légèrement huilée. Je voulais vous montrer mon nouvel achat : j'ai craqué pour ces boîtes qui me rappellent de vieux clichés américains.
Elles ont un certain charme...
Pour en revenir au pop corn, je suis un peu déçue du goût, alors je pense que la prochaine fois, je remplacerai l'huile par un peu de beurre.



Nombre total de pages vues