vendredi 1 mai 2015

Gâteau pour un fan de l'Angleterre et des Beatles.



Cette fois-ci, j'ai mis quatre jours pour le faire, ce gâteau d'anniversaire. L'intéressé, mon autre beau-papa (le compagnon de ma maman - pour le papa de mon chéri goûteur préféré, voir article précédent), aime bien l'Angleterre et son fond d'écran, c'est une photo célèbre des Beatles. Il est même allé voir Paul Mc Cartney en concert. Le thème était tout trouvé!

Photo de son fond d'écran



J'ai tout modelé de A à Z, comme vous pourrez le voir sur les photos qui suivent. Le gâteau est une génoise au chocolat toute simple garnie d'une ganache au chocolat praliné (200 grammes de chocolat pour 200 ml de crème liquide entière). La recette de la génoise: http://subonu.blogspot.fr/2015/04/gateau-pour-une-retraite-bien-meritee.html 

Je vous présente maintenant les figurines et les étapes pour faire le drapeau.


Voici quelques étapes du modelage : 

Pour obtenir la couleur chair, j'ai mélangé de la pâte blanche à un colorant alimentaire en gel couleur ivoire.


Pour assembler les parties du corps, j'utilise des piques à brochettes que je coupe à la bonne longueur. Je les plante dans le polystyrène. 


Georges Harrison. Pour relier la tête au corps, j'utilise des piques à apéritifs, plus petits.



Ensuite, il faut faire les mains. Je n'ai oublié aucun doigt, vous pouvez les compter, hihi!





Paul Mc Cartney. Même principe pour le modelage.


Ringo Starr qui prend la pause.






John Lennon : "Attention, écoutez bien", dit-il.

 Voici quelques étapes de la confection du drapeau (sachant que j'ai dû passer un temps fou à obtenir cette teinte bleue : mélange de pâte bleu ciel et de colorant gel alimentaire).




















Et rappelez-vous : "All we need is love"!

smilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gifsmilies (24).gif

mercredi 29 avril 2015

Gâteau pour une retraite bien méritée...



Ce gâteau aux trois chocolats est décoré à l'image de celui qui va enfin pouvoir goûter une retraite bien méritée : le papa de mon goûteur préféré !

En haut, son métier. Permettez que je vous prenne de votre temps pour en parler : dans son atelier ont circulé des kilomètres de pellicule tachée, usée, irrécupérable ou presque... il a réussi à faire parler ces reliques résolument muettes en en transférant le contenu sur DVD. Il a su préserver les souvenirs les plus précieux de gens désespérés de pouvoir un jour redécouvrir les scènes de leur mariage ou leurs tout premiers pas...

En bas, l'image du repos tant mérité, le droit de disposer de son temps comme on le désire, le droit de se demander "mais qu'est-ce que je vais faire aujourd'hui?".

Voici la recette...

Pour les deux génoises au chocolat (pour un moule de 15 cm):

400 grammes de farine de blé
100 grammes de cacao en poudre non sucré
300 grammes de sucre
2 c. à c. de levure chimique
180 ml d'huile de tournesol
150 ml de lait
100 ml de café fort
3 oeufs

Préparation :

Préchauffer le four à 180°
Beurrer et fariner (cela s'appelle "chemiser") deux moules de 15 cm de diamètre.
Séparer le blanc des jaunes et réserver les blancs (ils doivent prendre la température ambiante). Battre les jaunes d'oeufs, l'huile et le sucre.
Ajouter le cacao en poudre et bien mélanger. Ajouter le café fort et mélanger. Ajouter la farine et la levure petit à petit et bien mélanger.
A part, faire montrer les blancs en neige et les incorporer délicatement dans la préparation précédente, avec une maryse ou une spatule.

Verser la préparation dans les moules et mettre au four pour 30 ou 35 minutes. Ne pas ouvrir le four trop tôt, pour ne pas faire retomber la préparation.

Les trois ganaches: chocolat blanc, pralinoise, chocolat noir.

Faire fondre, dans trois récipients différents 200 grammes de chocolat noir et 200 ml de crème liquide entière, 100 grammes de chocolat blanc et 50 ml de crème liquide et 100 grammes de pralinoise avec 50 grammes de crème liquide.

Quand le gâteau est froid: découper les génoises horizontalement.

Garnir la première de chocolat blanc, la suivante de pralinoise et la dernière de chocolat noir.

Napper tout le gâteau du reste de chocolat noir, afin de masquer les irrégularités et de combler les espaces entre les génoises.

Ensuite, on passe à la décoration : depuis qu'on trouve de la pâte à sucre partout (et parfumée à la vanille), et vu le peu de temps dont je dispose en réalité pour tout faire, je n'hésite plus!

J'ai dû m'accommoder autrement d'un imprévu et, au lieu de couper la génoise du haut, j'ai utilisé la première génoise qui me plaisait moins (et qui était très bonne malgré tout).










Petit conseil: avec de la crème anglaise, c'est un délice!



Du sucre roux pour imiter le sable...


Avec un morceau de carton, j'ai pu éviter que le sucre roux

ne se répande sur l'autre moitié du décor.


Pour la base de ce personnage, j'ai utilisé un moule qui m'a permis 

de gagner un temps précieux... Il m'a fallu tout de même l'habiller et décorer sa tenue de lignes blanches et d'un....


petit palmier sur le T-shirt.



Ah, ces tongs, l'idée de dernière minute!